Business

Piétons fauchés dans les Vosges: trois personnes interpellées, une enquête ouverte pour “assassinat”

Une voiture a percuté ce dimanche matin plusieurs personnes près d’une discothèque dans les Vosges, faisant un mort et plusieurs blessés. Une enquête pour assassinat a été ouverte.

Une enquête pour assassinat et tentative d’assassinat a été ouverte ce dimanche après qu’une voiture -dont les trois occupants ont été interpellés- a percuté plusieurs personnes dans les Vosges. Un mort et un blessé grave dont le pronostic vital est “engagé” sont à déplorer.

Le drame s’est produit “aux environs de 05H30, à Charmes”, commune à une trentaine de kilomètres au nord d’Epinal, a indiqué dans un communiqué en fin d’après-midi le procureur de la République d’Epinal, Frédéric Nahon. Celui-ci tiendra une conférence de presse ce lundi à 17H00.

“Un véhicule a percuté successivement deux groupes de piétons. Une des personnes percutées est décédée, une autre est grièvement blessée avec un pronostic vital engagé”, a-t-il ajouté.

Elles “ont été fauchées à 200 mètres d’intervalle”, avait précisé dans la matinée le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) des Vosges.

“Les trois occupants de la voiture”, qui avaient pris la fuite, “ont été interpellés dans la matinée et placés en garde à vue”, selon le magistrat. Il a précisé qu’une enquête pour assassinat et tentative d’assassinat avait été ouverte, confirmant une information du quotidien Vosges Matin, ce qui laisse envisager la possibilité d’un acte volontaire plutôt qu’un accident.

La voiture, un utilitaire de location, avait été abandonnée près d’un supermarché, selon le journal qui écrit également que le jeune décédé allait fêter ses 18 ans dans quelques jours et était originaire de Sorcy-Saint-Martin, commune d’un millier d’habitants dans la Meuse.

18 ans dans quelques jours

Sur Facebook, la mairie affirme en effet que le jeune homme “allait avoir 18 ans dans trois jours”, qu’il avait décidé “avec ses copains d’aller en boîte de nuit à Charmes”. Mais dans la discothèque, lui et ses amis “s’embrouillent avec d’autres jeunes” et “en sortant, en regagnant leur véhicule, ils sont attendus par ces mêmes jeunes. Un véhicule les percute délibérément, tuant” le jeune Meusien, affirme la mairie.

“Les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances des faits et le nombre exact de victimes concernées, de nombreux témoins étant présents sur place”, a expliqué le procureur d’Epinal, qui ne précise pas le nombre total de blessés.

Un peu plus tôt, il avait indiqué que “plus d’une vingtaine de témoins” devaient être entendus.

Selon de premiers éléments fournis dans la matinée, le Codis avait fait état de six victimes, “un mort, un UA (urgence absolue, ndlr), quatre UR (urgence relative)”, percutés à proximité d’une discothèque.

L’une des personnes en urgence relative pourrait toutefois ne pas avoir été blessée physiquement mais se trouver “en état de choc” psychologique, avait indiqué Carole Dabrigeon, sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges, qui assure la permanence de la préfecture des Vosges ce week-end.

“Entre 30 et 40 personnes” ont été choquées, a précisé en début de soirée Carole Dabrigeon. Selon France Bleu Sud-Lorraine, 37 personnes au total se trouvaient sur place au moment du drame. Une cellule médico-psychologique a été ouverte à Charmes, selon le Codis.

Les victimes sont jeunes, même si leurs âges ne sont pas encore connus avec précision : selon les pompiers, elles auraient “entre 25 et 30 ans”, “entre 18 et 25 ans”, selon la sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button