Business

Pourquoi le projet de loi immigration pourrait être retoqué dès lundi à l’Assemblée

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur. MIGUEL MEDINA / AFP

RÉCIT – La motion de rejet préalable que défendront lundi après-midi les écologistes a de réelles chances de faire tomber le texte de Gérald Darmanin.

Panique générale. Dans les rangs macronistes, mercredi, en fin d’après-midi, tout le monde n’avait qu’une seule question à la bouche : la motion de rejet préalable qui sera défendue lundi après-midi par les écologistes contre le projet de loi immigration a-t-elle vraiment une chance d’être adoptée ? Et la réponse est sans appel : oui. Si tous les députés défavorables au texte tel qu’il est sorti de la commission des lois de l’Assemblée décident de la voter, cette motion pourrait même être largement adoptée.

Les conséquences seraient alors les suivantes : le projet de loi immigration serait immédiatement rejeté en séance publique à l’Assemblée nationale, où il n’y aurait donc pas de débat. Le gouvernement aurait alors le choix entre trois options. La première : laisser le texte poursuivre son «parcours» parlementaire. Une seconde lecture aurait donc lieu au Sénat sur le projet de loi tel qu’il était à sa sortie… du Sénat, le texte de la commission ayant alors été…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button