Business

Procès Dupond-Moretti : relaxé par la Cour de justice de la République, le ministre de la justice est maintenu au gouvernement

Rappelant que Rémy Heitz, procureur général près la Cour de cassation, a requis un an de prison avec sursis et a déclaré au sujet d’Eric Dupond Moretti qu’il avait « basculé dans l’abus de pouvoir le temps d’un été », Anne-Sophie Lapix a questionné le garde des sceaux sur sa capacité à travailler avec les magistrats, qu’il dirige : « J’ai été nommé en juillet 2020. On a beaucoup travaillé : beaucoup de textes et une amélioration considérable des moyens de la justice, répond le ministre. Ça s’est fait aussi en concertation avec mes interlocuteurs officiels, au rang desquels le procureur général, le premier président, les conférences de chefs de cours et de juridictions et même, les syndicats qui ont déposé plainte contre moi. Je vous ai dit que la page était tournée. Moi, je n’ai jamais été en guerre avec qui que ce soit. On s’est nourri d’une expression qui était “il a réglé ses comptes”. »

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button