Business

Punaises de lit : Olivier Véran annonce l’organisation d'”une réunion interministérielle” vendredi


Publié



Mis à jour



Durée de la vidéo :
4 min

QAG : question et réponse sur les punaises de lit
ASSEMBLEE NATIONALE

Alors que les signalements se multiplient ces dernières semaines, l’ensemble du gouvernement sera consulté. “Un observatoire” est “en cours de création”, a également promis la Première ministre mardi.

Une “réunion interministérielle” est prévue vendredi pour “apporter rapidement des réponses aux Français” qui se posent des questions “légitimes” face aux punaises de lit. Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran l’annonce, dans une interview accordée à RTL, mardi 3 octobre. Les signalements de présence de ces insectes se multiplient et le sujet a été évoqué, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Elisabeth Borne a été interrogée par la présidente du groupe des députés La France insoumise, Mathilde Panot, qui l’a accusée de n’avoir “rien fait” concernant la prolifération de ces insectes ces dernières années.

>> Punaises de lit : 11 conseils pour se protéger (et pour vous en débarrasser)

“Une vague de panique saisit le pays : les punaises de lit prolifèrent dans tous les lieux du commun (…) Elles font vivre un calvaire à nos milliers de concitoyens (…). Vous n’avez rien fait, j’ai alerté, vous m’avez ri au nez !”, s’est indignée la cheffe de file des Insoumis, Mathilde Panot. 

“Il y a des sujets qui ne devraient pas porter à la polémique (…) Un peu de décence. Oui, les punaises de lit sont un véritable calvaire pour nos concitoyens”, a répliqué la Première ministre. Un observatoire est en cours de création, a ajouté Elisabeth Borne. Le plan interministériel de 2022 “a apporté des premières réponses” et “un observatoire” est par ailleurs “bien en cours de création”, a-t-elle encore affirmé. 

Olivier Véran souhaite apporter “des méthodes sécurisées” aux Français

Le porte-parole du gouvernement a précisé que les contaminations n’étaient pas circonscrites à la France. “Du fait du réchauffement climatique, le phénomène prend de l’ampleur dans tous les pays à fort impact touristique”, a précisé Olivier Véran en prenant l’exemple de la ville de New York “il y a quelques années”

Toujours dans son interview à RTL, le porte-parole du gouvernement a aussi promis que le gouvernement souhaitait “protéger les Français des arnaques” lorsqu’ils tentent de se débarrasser des punaises de lit. “Il ne s’agit pas de payer quelqu’un 3 000 balles sans savoir ce qu’il fait, il y a des méthodes sécurisées qui permettent de le faire”, a déclaré Olivier Véran. 



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button