Business

Refus d’obtempérer mortel à Chelles : deux lycéens décrits comme « aimés » et « sans histoires »

Un jeune tend son téléphone. Sur une vidéo, un garçon aux traits fins rit avec une fille de son âge en utilisant des filtres Snapchat. Un contenu d’ados ordinaires. Mais sur les images, l’utilisatrice du profil a ajouté un cœur brisé.

La suite après cette publicité

« C’est son ex-petite amie qui l’a posté. Beaucoup tournent sur les réseaux. J. était très apprécié », souffle un adolescent devant le lycée Simone-Veil à Noisiel (Seine-et-Marne). Là où était scolarisé l’un des deux adolescents décédés des suites du grave accident survenu dans la soirée du vendredi 8 décembre à Chelles, à la suite d’un refus d’obtempérer commis à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis).

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button