Business

Refus d’obtempérer : un Français tente d’échapper à la police allemande et renverse deux agents

Deux policiers allemands ont été blessés lundi soir en Sarre (Allemagne) non loin de la frontière française après qu’un conducteur français a refusé d’obtempérer lors d’un contrôle de police, selon un communiqué des forces de l’ordre locales.

À bord d’une Citroën C4, cet homme de 30 ans se trouvait sur l’aire de repos de Weiler, située à 5 km de la frontière française et à une quarantaine de kilomètres de Thionville (Moselle), lorsque des policiers allemands du commissariat fédéral de Sarrebruck lui ont intimé l’ordre de s’arrêter aux alentours de 19h45.

Plusieurs kilomètres parcourus à contresens

Le conducteur a alors pris la fuite « à grande vitesse » sur l’autoroute. Il a parcouru plusieurs kilomètres et causé de nombreux dégâts : en traversant une zone en chantier, il a renversé de nombreuses balises de signalisation, et l’un de ses pneus a crevé. Malgré cela, il a continué sa route en direction de la ville de Sarrelouis, à une trentaine de kilomètres. Le chauffard a notamment emprunté une des voies de circulation à sens inverse, souligne la police allemande. « Plusieurs conducteurs ont dû l’éviter pour empêcher tout accident ».

Pris en tenaille par un véhicule de police arrivant en sens inverse, le trentenaire a alors poursuivi sa fuite en essayant de contourner les policiers par le trottoir de la route, alors que de nombreux piétons étaient présents. Pour empêcher cela, la voiture de police n’a pas eu d’autre choix que de percuter le véhicule qui prenait la fuite. Les deux policiers de Sarrelouis à bord ont alors été blessés, l’un d’entre eux a dû être hospitalisé.

Le conducteur était accompagné d’un passager, tous deux ont été interpellés. Le passager a été relâché, dans l’attente d’éventuelles poursuites. Des poursuites pénales ont en revanche d’ores et déjà été engagées contre le conducteur et son permis suspendu. Par ailleurs, les policiers locaux ont découvert dans le véhicule « une substance soupçonnée d’être un stupéfiant ».

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button