Business

Ulcérés par le député LR Aurélien Pradié, des sénateurs de droite réclament sa tête

Le député Aurélien Pradié. François BOUCHON/Le Figaro

INFO LE FIGARO – Alors que la droite sénatoriale est parvenue à faire voter un projet de loi immigration qu’elle juge durci, le député ne rate pas une occasion pour critiquer un texte trop mou, selon lui.

Pour les sénateurs LR, la coupe est pleine. La semaine dernière, une dizaine d’entre eux tapent du poing sur la table de leur président, Bruno Retailleau, pour lui faire part de leur colère contre les «attaques systématiques» du député Aurélien Pradié dans le cadre du débat parlementaire sur l’immigration. «Cela fait trois ou quatre réunions que le sujet revient sur la table», confirme un familier de la Chambre haute.

Alors que la droite sénatoriale est parvenue à faire voter un projet de loi qu’elle juge durci, Aurélien Pradié ne rate pas une occasion pour critiquer un texte trop mou, selon lui. Le texte doit être examiné à l’Assemblée le 11 décembre. «En l’état, ce sera non pour ce qui me concerne», a prévenu Pradié, en dénonçant «une reculade». Il estime que la droite n’est pas parvenue à imposer deux de ses conditions: une réforme de la Constitution, afin de reprendre le contrôle de la politique migratoire, et la suppression de l’article 3 qui prévoit la régularisation des clandestins…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button