Business

VIDEO. Attaque du Hamas contre Israël : 3 000 personnes à la manifestation pro-palestinienne à Paris, pourtant interdite


Publié



Mis à jour



Durée de la vidéo :
1 min

Plusieurs centaines de manifestants sont rassemblés sur la place de la République à Paris en soutien aux Palestiniens.
FRANCEINFO

D’autres rassemblements, eux aussi interdits, ont eu lieu notamment à Lille, Rennes ou encore Toulouse.

“Nous sommes tous Palestiniens.” Malgré l’interdiction de la manifestation, 3 000 personnes se sont rassemblées, en début de soirée jeudi 12 octobre, place de la République à Paris. Toujours selon la préfecture de police, 24 verbalisations et 10 interpellations ont été effectuées parmi les participants. L’un d’eux, interrogé par franceinfo, explique être venu pour “le droit à l’existence, à l’eau, à l’électricité et à une vie normale” dans la bande de Gaza. Le cortège a fini par être évacué par les forces de l’ordre.

D’autres rassemblements également interdits ont eu lieu ailleurs en France. A Toulouse, malgré l’interdiction et l’annulation par les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne, une centaine de personnes se sont rassemblées, avant d’être dispersées par des gendarmes mobiles à l’aide de gaz lacrymogènes, selon un photographe de l’AFP. Une cinquantaine de manifestants se sont ausisi réunis dans le centre de Rennes. A Lille, il y a eu dix interpellations pour “rébellion” et “refus de se disperser”, précise la préfecture.

Le ministre de l’Intérieur a ordonné l’interdiction systématique des “manifestations pro-palestiniennes, parce qu’elles sont susceptibles de générer des troubles à l’ordre public”, après l’attaque perpétrée samedi par le mouvement islamiste palestinien Hamas en Israël. Gérald Darmanin avait formulé cette demande dans un télégramme adressé aux préfets de police et des départements.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button