Business

Vidéo. Tempête Céline : sur le bassin d’Arcachon, les villages de la Presqu’île du Cap Ferret ont été submergés

Ce samedi 28 octobre au soir, à 18 heures, les villes et villages du bassin d’Arcachon ont vu l’eau déborder et pénétrer dans les terres. Avec un coefficient de 101, contre 91 la veille et un vent venant du sud, le cocktail a été dramatique.

Le Ferret-Capien Pierre Bouchilloux…

Ce samedi 28 octobre au soir, à 18 heures, les villes et villages du bassin d’Arcachon ont vu l’eau déborder et pénétrer dans les terres. Avec un coefficient de 101, contre 91 la veille et un vent venant du sud, le cocktail a été dramatique.

Le Ferret-Capien Pierre Bouchilloux a ce dimanche 29 octobre au matin posté une impressionnante vidéo assortie de ce commentaire : « Aussi inquiétant que magique, le village de Claouey sous l’eau, vu d’en haut, submergé hier soir le 28 octobre 2023 lors de la marée haute. Une pensée à tous les amis ostréiculteurs et autres qui ont eu des dégâts. »

Et des dégâts, il y en a eu, comme l’explique le maire, Philippe de Gonneville.

Le ponton du club nautique détruit

« Le village ostréicole et les pontons ont subi des avaries sévères. Avec 50 centimètres d’eau dans les cabanes. Le ponton du club nautique a été détruit et malgré les remparts de sable que nous avions installés l’allée du port a été submergée. »

Outre Claouey, le village du Four, dans sa partie nord a également subi des inondations, dans les cabanes et les chais. Même chose à Piraillan. Si le phénomène a été moins fort à Grand Piquey et Petit-Piquey, il n’a pas épargné la pointe du Cap Ferret.

Nous avons une fragilisation modérée des ouvrages, au niveau de la digue Bartherotte et du musoir.

« Nous avons une fragilisation modérée des ouvrages, au niveau de la digue Bartherotte et du musoir » poursuit l’édile. Il s’agit là de deux ouvrages en dur. Présent ce dimanche matin lors de la première marée haute, à 5 h 30, Philippe de Gonneville témoigne d’une situation plus calme que la veille au soir. Les vents étant en effet moins violents.

11 centimètres de moins que Xynthia

La journée de ce dimanche 29 octobre demeure sous haute surveillance. Deux facteurs sont en jeu : la puissance et surtout l’orientation du vent. Ce dernier soufflant du sud depuis une semaine entraîne une vidange moins forte du bassin d’Arcachon.

Ainsi, la surcote que le Siba (Syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon) avait estimée à 60 centimètres a-t-elle été largement dépassée.

L’animateur de Météo Pays de Buch, Florian Clément a ainsi relevé, samedi soir, au niveau de la jetée d’Eyrac à Arcachon, des valeurs plus hautes que la veille se situant à seulement 11 cm en dessous de celles de la tempête Xynthia.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button