Business

Yvelines : un collégien refuse la minute de silence, au prétexte qu’il est pro-Ben Laden

Il s’est dit ouvertement pour Ben Laden. Un adolescent de 13 ans a refusé la minute de silence organisée dans un établissement scolaire des Yvelines ce lundi après-midi, en mémoire Dominique Bernard, le professeur de lettres tué à Arras (Pas-de-Calais) vendredi dernier, a-t-on appris de sources concordantes.

Les faits sont survenus au collège Jean-François Champollion de Voisins-le-Bretonneux. Lorsque les enseignants lui ont demandé pourquoi il ne souhaitait pas participer à l’hommage national, à 14 heures, l’élève aurait expliqué qu’il était pro-Palestine et pour l’Arabie saoudite. Et est allé jusqu’à citer l’ancienne figure du mouvement terroriste Al-Qaida responsable de l’attentat du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

« C’est bien le signe que notre société est gangrenée par un islamisme radical qui ne se cache même plus, réagit ce lundi soir la maire (DVD) de Voisins-le-Bretonneux, Alexandra Rosetti. Je suis de tout cœur avec les enseignants et la direction du collège, qui doivent gérer cette situation très inquiétante. »

Des hommages parfois perturbés

L’élue dit ne pas avoir mémoire de faits similaires ayant ainsi perturbé des hommages aux victimes de terrorisme ces dernières années, « du moins pas depuis l’attentat de Charlie Hebdo, qui avait suscité des débats chez certains jeunes à l’époque » en janvier 2015.

« Cest un adolescent qui mélange tout et ne comprends rien de ce qu’il raconte », estime une source proche du dossier, qui s’interroge sur les discours qui peuvent être tenus dans l’entourage proche du jeune homme.

Ce cas serait le seul de cette nature identifié dans les Yvelines. Mais selon nos informations, quelques incidents et phrases déplacées ont bien été relevés dans plusieurs établissements scolaires au cours de la minute de silence. Un moment de recueillement qui se tenait le même jour que le troisième anniversaire de la mort de Samuel Paty, décapité pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button